Marseille, what else?

9 Jun

These two songs come from south of France From Marseille the biggest city of southern France….

First: Moussu T et les Jovens – Bon Baiser de Marseille

second: Massilia Sound System – Le marché du soleil

And here come the lyrics:

BONS BAISERS DE MARSEILLE
A l’encre bleue
D’un vieux stylo,
Au bord de l’eau,
Je t’écris un mot.
Rien qu’un oiseau
Qui me surveille,
Je pense à toi,
Bons baisers de Marseille.

Si je pouvais seulement,
Rien que pour un court moment,
T’envoyer un coin d’azur sans nuage.
Te mettre dans un colis,
Un tout petit peu d’ici,
Un peu de vent et d’odeur du rivage.

Je connais bien cet endroit,
Où l’on marche dans le froid,
Où l’on se bat pour gagner sa pitance,
Où le soir au creux du lit,
On se dit : “quelle folie,
D’avoir laissé les couleurs de l’enfance”.

Je le sais tu n’y peux rien,
Tu mènes une vie de chien.
Faut s’exiler, c’est devenu la règle.
Si tu pouvais tout lâcher,
Je partirais te chercher,
Te ramener au pays des collègues.

AU MARCHÉ DU SOLEIL
Il y a de l’or en barre, du bronze et de l’argent,
L’écho d’une guitare, des fontaines d’Orient,
On y va promener, sous la vieille sono,
Elle joue parfois Bob Marley, il fait toujours beau.

Tu verrais la joncaille, les perles et les diamants,
Des sourires en pagaille, un peu tous les accents.
Ça sent le poulet frit sous la vieille sono,
Elle joue parfois du Chaabi, il fait toujours beau.

Viens avec moi au Marché du Soleil,
Près de la mosquée de Marseille
Dans ses ruelles, on se dépêche pour acheter
Viens avec moi au Marché du Soleil
On y déniche des merveilles,
Mais les plus belles, pour les avoir faut se dépêcher ;

On vient de tous côtés de la Méditerranée
Tout le monde est occupé, tout le monde est employé
Tout le monde est affairé, ceux qui viennent biznesser
Et qui vont retraverser, recomptent les paquets
Les bateaux remplis de toutes ces denrées
Bientôt les cales seront pleines à craquer
Quand la côte phocéenne se sera éloignée
Les boutiques du marché seront déjà fermées.

Du vrai cagnard d’Afrique, il y en a à foison
De l’arc-en-ciel magique, du rouge du Japon
Viens prendre le kawa sous la vieille sono,
Elle joue parfois Massilia, il fait toujours beau.

On y vient pour voyager, on y vient pour palabrer
On y vient pour se rencontrer, pour occuper sa journée
On y vient pour respirer, on y vient pour échanger
On y vient sans se presser, on prend le temps pour savourer
Aujourd’hui les Marseillais de toutes communautés,
Ont besoin d’espaces pour se rencontrer.
Si on voulait vraiment embellir notre cité
Il faudrait un Marché du Soleil dans chaque quartier.

Ò vòli veire,
Veire lusir l’estèla,
Ausir lo vent
Calinhar ambé la vèla.
Ò vòli córrer, m’encargar de meravilhas,
M’entornar fièr sus lo camin de Marselha.
Ò vòli anar
Cavaucant sus leis èrsas.
Sentir lo vent
Quand lo monde s’enversa.
O vòli córrer, tenir la mar per familha,
M’entornar fièr vèrs lei filhas de Marselha.

(Traduction)
Oh je veux voir,
Voir briller l’étoile,
Entendre le vent
Faire l’amour avec la voile.
Oh je veux courir, me charger de merveilles,
Revenir fier sur le chemin de Marseille.
Oh je veux aller
Chevauchant sur les vagues,
Sentir le vent
Quand le monde s’inverse.
Oh je veux courir, avoir la mer pour famille,
Revenir fier vers les filles de Marseille.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: